Saucony Endorphin Pro : une arme redoutable

From Pennsylvania with love

Saucony doit son nom à l’implantation de la première usine de la marque Américaine qui a été créée en 1898 au bord du ruisseau Saucony Creek au cœur de la Pennsylvanie. Quelques années plus tard, Hyde Athletic Industries, une usine de conception de chaussures est créée par un immigrant Russe du nom de Cobbler Abraham à Cambridge (Massachusetts). La fabrication de vêtements de sports devient la spécialité de Hyde Athletic Industries au fil des années et rachète Saucony en 1960 allant même jusqu’à transférer l’usine dans le Massachusetts.

La marque change de nom en 1998 pour s’appeler Saucony. Très attachée à ses origines, la marque Américaine va même jusqu’à représenter le ruisseau et les rochers couchés dans son lit dans son logo.

2020 : saisir le virage du carbone

Le paysage du running est chamboulé depuis deux ans et l’arrivée des premières chaussures à plaque carbone. Afin de renforcer sa position d’acteur majeur dans le paysage des équipementiers de course à pieds, Saucony sort son premier modèle avec une plaque carbone au début de l’été 2020.

Endorphin, c’est son nom. Lorsque l’endorphine agit sur le système nerveux et dans l’organisme, le corps permet de tenir face à l’effort et même de ressentir du plaisir et de l’euphorie. Que vous soyez un coureur elite ou un joggeur du dimanche, je vais vous expliquer pourquoi et comment cette nouvelle Saucony Endorphin Pro peut s’avérer être un allié de taille. Ce test va vous permettre d’en savoir davantage sur le nouveau modèle de la marque.

De la molécule du plaisir à la performance sur bitume

Douze athlètes, vingt-cinq prototypes et plus de 8000 kilomètres auront contribué au développement de la gamme Endorphin avec trois modèles : Pro, Speed et Shift ayant pour but de proposer une solution aux athlètes de tous niveaux une vitesse augmentée, de meilleurs temps et des finishs lors des courses davantage réussis.

A peine enfilées, force est de constater que Saucony joue la carte du confort : il est optimal. La technologie FormFit permet un ajustement précis car le pied est ancré dans la semelle et pas juste posé dessus. Les derniers modèles de la marque jouissent de la semelle intermédiaire PWRRUN (composé de granulés de PEBAX qui compose également les semelles Zoom X de Nike) et l’Endorphin Pro ne déroge pas à la règle allant même jusqu’à bénéficier d’une variante : le PWRRUN PB qui garantit un amorti plus réactif et un poids 40% plus léger que le PWRRUN classique. Résultat flagrant sur la balance puisque le poids est d’à peine 213 grammes : surprenant !

Le mesh légèrement extensible de l’empeigne est lui bien respirant et très souple, le coloris blanc est certes salissant mais tellement beau !

Courbée en S, la plaque en fibre carbone couplée à la technologie SpeedRoll offre une propulsion maximale à chaque foulée avec une sensation d’élan permettant de courir plus vite et surtout plus facilement, comme si on avait le vend de dos pendant toute la course ou toute la séance d’entrainement. Pour les avoir testé sur une séance de seuil, j’ai été très surpris par le retour d’énergie et l’apport des différentes technologies pour améliorer mes séries.

La chaussure est plus rigide et le renvoi plus « sec » qu’une Nike mais le drop de 8mm la rend tout de même bien amortie avec 35mm de hauteur sous le talon pour les coureurs qui ne sont pas sur l’avant-pied ou le médio-pied.

Nouveau modèle haut de gamme de Saucony, cette Endorphin Pro est une vraie réussite constituant une réelle alternative aux Next avec un prix public conseillé de 220€.

Véritable atout pour faire tomber vos chronos, elle est disponible dans votre boutique RRUN Toulouse ou sur le site Run et Trail le code promo MATTHIEU10 vous permet d’avoir une remise de 10% sur votre achat.