Adidas Adios Pro : une concurrente de taille aux Vaporfly Next ?

Un lancement en 2020 après une année sportive compliquée

Lancée à la rentrée 2020 après une année sportive et un quotidien chamboulés par le COVID 19, l’Adios Pro est la présentée par Adidas comme sa chaussure la plus rapide. Après l’Adizero Pro, cette Adios Pro est le deuxième modèle à lame carbone de la marque Allemande Adidas.

Sur une course exclusivement ouverte aux athlètes élites, le semi-marathon de Prague début septembre était la première course où ont pu s’illustrer les Adios Pro avec un nouveau record du monde féminin pour Peres Jepchirchir. Il faudra attendre encore un peu avant que cette Adios Pro vous permette de faire tomber votre actuel PR (personal record) sur course officielle, l’épidémie de COVID19 nous empêchant d’avoir une visibilité sur la reprise des compétitions.

J’ai eu la chance d’essayer ce dernier modèle de chez Adidas et les premières impressions sont assez bluffantes. Voici le test de l’Adios Pro.

Une chaussure typée course aux caractéristiques incroyables

La Vaporfly Next de Nike, l’Endorphin Pro de Saucony, la Carbon X d’Hoka, la Metaracer d’Asics ou la Fuelcell de New Balance sont toutes des chaussures qui disposent d’une seule lame carbone. Adidas propose cette Adios Pro avec la technologie Energy Rods censée imiter les métatarses grâce à cinq tiges de carbone placées sous les doigts de pieds pour favoriser un excellent retour d’énergie afin de minimiser son effort et proposer une foulée « placée » et fluide aux coureurs. La « vraie » plaque en nylon infusé de carbone est positionnée sous le talon et vous permettra de compenser l’arrière étroit de la chaussure et d’en améliorer sa stabilité.

Lorsque j’ai essayé ce modèle, le retour d’énergie était surprenant. On se sent à chaque foulée, propulsés vers l’avant. Attention cependant lors des premiers kilomètres à ne pas être déséquilibré à cause de l’arrière de la chaussure, étroit qui peut surprendre.

Les tiges de carbone sont sublimées par la dynamique mousse Lightstrike Pro présente dans la semelle intermédiaire. Elle est plus ferme que son équivalente Zoom X développée par Nike mais aussi plus lourde tout en conservant tout de même un excellent amorti grâce à une densité et une hauteur de semelle très importantes. 225 grammes, c’est un peu plus lourd que la Vaporfly Next qui comptabilise 187 grammes, mais cette Adios Pro reste tout de même très légère.

Couplée à la lame carbone positionnée à l’arrière, cette semelle Lightstrike Pro sera une alliée de taille même pour les coureurs qui ont une attaque talon : ils auront un excellent renvoi d’énergie. Le drop n’est que de 8mm et la hauteur de semelle de 39mm sur la partie arrière contre 31mm sur la partie avant.

La semelle extérieure fait penser à un prototype puisque le caoutchouc est sans aucun relief ni rainure, étonnant ! La chaussure reste malgré tout adhérente et durable.

Orientée performance, les coureurs en recherche d’une paire confort devront davantage se diriger vers une Solarboost ou une Ultraboost.

Rigide elle l’est grâce à la lame et aux tiges carbone, mais confortable aussi grâce à l’empeigne mesh « Celermesh » très légère et résistante qui épouse parfaitement le pied de chaque coureur.

Plusieurs rangées d’œillets sont proposées afin que chacun puisse ajuster le laçage à la forme du pied de tous les coureurs. Ajoutez à cela une languette extra-fine qui viendra s’ajuster avec précision et finesse afin que votre pied ne soit pas compressé.

Pari gagnant pour l’Adios Pro

Cette Adidas Adios Pro est une excellente chaussure axée performance, dotée d’un excellent retour d’énergie et d’une rigidité propre à toutes les chaussures à lame carbone.

Confortable, elle allie plusieurs technologies de pointe qui vous permettront de capitaliser vos longues semaines d’entrainement pour la reprise des compétitions.

Fruit de la R&D Adidas, EnergyRods sera sans doute une source d’inspiration pour d’autres équipementiers sportifs. La foulée est très précise et le pied bien maintenu, on est vraiment sur un modèle haut de gamme. La chaussure est très bien finie et les coloris réussis, son look saura pour sûr vous séduire ! Les deux seuls axes d’améliorations pour les prochaines versions seront

  • le poids (amplifié par la mousse intermédiaire)
  • la plateforme étroite au niveau du talon qui pourra vous surprendre lors de vos débuts avec ce modèle comparé aux Vaporfly Next, Endorphin Pro et consorts